IMG_6783b

Mission de terrain en Guinée Mai-Juin-Juillet 2016

L’équipe Kibili sur le terrain au printemps 2016.

Cette fois ça y est, après maintes péripéties, dont la grave blessure de la cheffe de projet, c’est le grand départ pour l’équipe Kibili.
Au final, ce sera près de 3 mois de présence continue en Guinée.
Cette mission aura pour objectif de renouer et consolider les liens avec la population locale dans les montagnes de Samaya, d’établir un diagnostic agraire des plantations d’avocats de la région, et d’effectuer des tests d’extraction d’huile avec le matériel et les fruits disponibles sur place.

Clea ouvrira la route et sera sur place du 10 Mai au 25 Juin. Elle coordonnera la mission, activera son réseau en Guinée pour mettre en place des coopérations avec les ONG et institutions locales, et constituera l’équipe guinéenne du projet qui assurera le déploiement du projet entre les missions de terrain de la partie Suisse de l’équipe.
Elle sera accompagnée d’Alexandre sur cette même période. Il sera en charge de documenter la mission de terrain en matériaux audiovisuels et de rendre compte de la mission sur le site et les réseaux sociaux dédiés au projet.
Bastian les rejoindra et sera sur place du 17 Mai au 7 juillet. Il aura pour mission d’assister Clea dans la logistique et les discussions, et bénéficiera de cette expérience de terrain pour continuer son travail sur le mode de gouvernance de la future unité de transformation.
Sébastien, le petit nouveau de l’équipe, viendra du 7 au 24 juin pour effectuer des essais techniques sur le protocole d’extraction et faire bénéficier l’équipe de son expérience comme ingénieur pour de gros groupes agro-alimentaires en apportant ses conseils.
Enfin, un groupe de 8 étudiants agronomes de l’ISTOM, l’Ecole Supérieure d’Agro-Développement International située en région parisienne, sera dans les villages de producteurs en juin et juillet pour établir le diagnostic agraire de la région. Ce travail, primordial pour obtenir toutes les informations nécessaire au déploiement du projet, a été préparé à distance par Romain, le coordinateur technique du projet. Retenu au Mexique où il continue ses recherches sur la filière de l’avocat, il ne sera malheureusement pas du voyage.